En l’an 3587. Dans un conflit d’envergure à travers les étoiles pour le monopole d’un minerai…

Awe-some!

une gigantesque armée de robots est bloquée dans un combat sans fin.

Awe-some! Awe-some !

Dans leur tentative de suprématie galactique, ils font appel au plus puissant groupe de mercenaires de l’univers: les…

 

982784awesomelogo

 

Tout le monde a au moins une fois entendu parler des jeux comme Dota 2 ou LoL. Ce sont tous des MOBA, ces jeux multijoueurs en arène font fureur ces dernières années. Personnellement j’ai toujours eu du mal avec ce type de jeu, parties longues et impossible de quitter son écran, la coopération forcée couplée avec la compétition donne des comportements insupportables du type « je suis parfait l’erreur viens des autres » qui ruine le plaisir de jeu, sans parler des phases de « farming » ou on regarde l’autre joueur dans le blanc des yeux en priant pour qu’un peu de risque vienne pimenter la partie. Awesomenauts est un des rares jeux de cette catégorie (les MOBA donc) à m’avoir plu sur le long terme, et je m’en vais vous en parler dans ces quelques lignes.

Awesomenauts l’exception parmi les MOBA ?

C’est vrai que lorsque l’on pose les yeux sur Awesomenauts pour la première fois il est difficile de l’apparenter à un MOBA, sa vue 2D en coupe tranche totalement avec celle vu du dessus de League of Legends, Heroes of the Storm ou de Dota 2. Pourtant ce n’est pas le seul jeu à réutiliser les codes de ce type de jeu avec un point de vue différent, je pense notamment à Smite qui revisite le MOBA mais en 3 dimensions et à la 3e personne ce qui change beaucoup de choses.

Pour en revenir à Awesomenauts, le principe du jeu est semblable à un MOBA. C’est à dire que vous disposez d’une ou plusieurs lignes de droïdes que vous allez tant bien que mal essayer d’escorter jusqu’à la base ennemi pour la détruire dans une explosion awesome. Pour accéder à la base ennemie, il faudra détruire des tourelles infranchissables ayant une grande quantité de vie et une bonne puissance de feu. A l’inverse de la base adverse qui est totalement vulnérable à vos attaques, les tourelles vont vous poser bien des problèmes, notamment celui de vous atomiser en quelques coups. Il faudra alors compter sur vos amis les droïdes pour encaisser ces coups mortels à votre place et ils le feront bien! En effet ils ont été créés pour une mission d’envergure: avancer tout droit et détruire tout ce qui n’est pas de leur couleur (rouge ou bleu).

Awesomenauts Screen 1

Le scénario global d’une partie est semblable à une partie de Moba tout ce qu’il y a de plus normal car le jeu en reprend les codes classiques. Deux équipes de joueurs s’affrontent, détruisent des tourelles à l’aide de sbires puis détruisent la base adverse. Mais en réalité, il faut jouer à Awesomenauts pour comprendre qu’il est bien plus que cela. En terme de gameplay il s’apparente bien plus à un Action-Plateforme nerveux. On évolue donc en équipes de 3 personnages dans un univers en 2D assez cartoon aux niveaux symétriques qui comportent des minis phases de plateforme dans le level design dont il faudra tenir compte dans les affrontements. Ces derniers se feront en continu, les nauts adverses ne vous laisseront aucun répit et ils chercheront à vous ôter la vie dès qu’ils en auront l’occasion. Si vous tenez à une comparaison, le jeu ressemblerait à du super smash bros dans un carcan de règles propre aux MOBAS.

Choisissez ce que votre personnage va devenir

Si vous êtes déjà joueur de MOBA je ne vous apprendrais rien, c’est une des mécaniques de base, acheter des objets pour améliorer le personnage, la où Awesomenauts est particulièrement original (du moins à sa sortie car depuis Heroes of the Storm a récupéré la même idée) c’est que ce ne sont pas des items classiques que le joueur va pouvoir acheter mais des améliorations qui vont augmenter et donner des effets supplémentaires à ses capacités voir même les dénaturer complètement. Mais j’y reviendrais un peu plus tard. Les parties sont donc à 3 contre 3. Au début de chaque partie, les joueurs sélectionnent leurs personnages.

Une équipe ne peut pas avoir deux fois le même personnage mais l’équipe adverse peut très bien avoir pris le même personnage que vous. A noter, que vous ne savez pas les nauts que prennent l’équipe adverse, donc vous ne pouvez pas faire vos choix en conséquence. C’est d’ailleurs un bon exemple qui montre que le jeu n’a pas la même vocation que les autres mobas qui visent une visibilité dans l’esport, Awesomenauts table essentiellement sur le fun de chaque partie pour garder ses joueurs. Bref, une fois en jeu vous devrez choisir les items/améliorations pendant la partie ce qui va totalement changer votre manière d’appréhender cette dernière.

Tous les héros fonctionnent de la même façon. Vous avez 4 lignes de compétences et sur chaque ligne vous ne pourrez choisir que 3 items, il faudra donc être bien sur de vous car aucun retour en arrière n’est possible. Les deux premières lignes sont réservées pour les deux capacités propres aux nauts. Sur ces capacités, vous pourrez sélectionner des améliorations qui auront une grande influence sur la partie que vous allez jouer. Soyons clair, une partie peut être jouée aux choix des améliorations. Cela influencera votre impact dans le jeu et votre style de combat.

Awesomenauts Skills

Ainsi, vous pourrez empoisonner votre ennemi avec votre attaque, rendre vos balles collantes pour ralentir l’ennemi ou perforantes pour augmenter vos dégâts, augmenter la vitesse à laquelle vous récupérez votre capacité et plein d’autres possibilités propres au naut que vous avez choisi. Les développeurs cherchent réellement à rendre chaque amélioration intéressante et qu’aucune ne sorte réellement du lot. Chose pas évidente et ils y arrivent avec plus ou moins de mal. Ce qui est sur c’est que selon les améliorations achetées le gameplay de votre personnage en sera fortement impacté, si on prends un personnage naturellement solide on pourra orienter ses capacités pour qu’il se soigne, vole de la vie aux ennemis etc… ou bien faire l’inverse et profiter de sa résistance naturelle pour tout mettre en puissance de feu, à vous de voir ce qui est le plus utile selon vos coéquipiers, vos adversaires et l’avancée dans la partie.

La troisième ligne est réservée à votre attaque de base. Chaque héros possède une attaque de base, cela va des coups de poing, au pistolet à eau ou au lancer de chats (oui, je sais… awesome). Là, encore des choix seront à faire.

La dernière ligne est spéciale, il s’agit des bonus généraux. Cette ligne est pratiquement identique pour tous les nauts (hormis des légères variantes). Vous pourrez choisir de prendre un item qui augmentera votre vie maximale, avoir de la régénération de vie, des bottes (pour se déplacer plus vite), augmenter votre gain de solar ou réduire les effets néfastes des skills adverses. Chacune de ces améliorations ont un coût différent, et il faudra aligner les solars pour les acheter durant la partie. En parlant de Solar il est temps d’expliquer ce que c’est.

Le Solar ou la monnaie du jeu

On pourrait dire que le solar c’est à la fois l’xp et l’argent du jeu. C’est à moitié vrai, il y a un système de niveau dans Awesomenauts, mais il est présent surtout pour la forme. Lorsque vous ramassez des solars la barre d’expérience de votre équipe augmente, lorsque le pallier est atteint, toute votre équipe monte d’un niveau! Cela ne débloque rien de particulier, mais c’est un des indicateurs qui va vous permettre de comparer votre situation à celle de l’équipe adverse.

Ces solars vous les dépenserez dans la boutique qui se trouve dans la base ou quand vous serez mort. Dans la boutique vous devrez acheter vos compétences de base et les améliorations que vous avez choisis comme je les ais décrites plus haut.

Comment on en gagne ? Dès le début de la partie. Quand vous apparaissez en jeu, vous descendez en capsule spatiale que vous pouvez diriger pour ramasser des solars en bonus (qui sont pas à négliger). Et ce scénario se répète à chacune de vos morts. Mais soyons clair, ce n’est pas en mourant en boucle que vous gagnerez réellement des solars ! Non, c’est en tuant, en les ramassant sur le terrain, en tuant des droides, tuant des nauts adverses ou bien des tourelles que cela deviendra rentable. Autant les récompenses sont individuelles pour les solars ramassés sur le terrain ou les droïdes autant ce n’est pas le cas pour le reste. Quand un nauts adverse est tué l’ensemble de l’équipe gagne des solars et celui l’ayant tué obtient le double.

Pareil pour les tourelles, l’ensemble de l’équipe gagne un bonus de solars. Le solar est important mais ça ne sera pas une obsession. D’une part, cela monte naturellement avec le temps (lentement) et vous vous direz jamais : « je dois tuer ces droïdes pour leurs solars ». Non, plus du genre : « je dois tuer ces droïdes car ils vont attaquer ma tour ! ».  Vous n’aurez jamais le sentiment d’être pauvre et de devoir « farmer », le jeu ne se focalise pas sur ça comme les tenors du genre, même si c’est une composante à prendre en compte pour gagner.

Awesomenauts un jeu pour moi?

Nous avons survolé la plupart des informations de base sur le jeu. Sachez maintenant qu’il existe plus de 5 maps différentes, mais réellement radicalement différentes, ayant leurs stratégies propres ainsi que leurs bonus propres. Le jeu est sortit depuis le 1er aout 2012, on est passé de 6 nauts à plus de 20. Une quinzaine de ces persos sont gratuits et livrés avec le jeu de base, une autre partie sont livrés avec les extensions Starstorm et Overdrive.

Pourquoi c’est aussi fun ? Avant même de parler du gameplay, visuellement, c’est beau. C’est de la bonne 2D ayant une réelle personnalité, car l’univers est simplement marrant. On prend du plaisir à jouer car on aime les personnages, les commentaires qu’ils peuvent faire, le coté grotesque de leurs démarche etc… Rajoutez à cela, une bande son qui est délirante. Chaque personnage à ces musiques propres et c’est toujours un plaisir d’entendre le thème de son personnage préféré après une série de meurtres. Mais le gros point fort du jeu, c’est le gameplay.

Comme je l’ai dis rapidement un peu plus haut, c’est nerveux. Vous ne serez pas passif, on passe son temps à chercher affaiblir l’adversaire, à provoquer l’affrontement mais en plus, on doit s’assurer qu’on ne se fait pas déborder sur les autres lignes. Car une map d’awesomenauts, c’est ça :

Ribbit IV

Vous passez rapidement d’une ligne à une autre, vous n’avez pas beaucoup d’espace car les maps ne sont pas énorme. Tout est fait en sorte qu’il ait de l’affrontement dès les premières secondes de jeu. Et mon dieu, c’est agréable ! Ne pas devoir passer le 3/4 de la partie à juste observer les mouvements de ses adversaires et au contraire passer le 3/4 de la partie à lui en mettre le plus sur la tronche c’est vraiment appréciable. On pourrait croire que ce jeu est bourrin et manque de stratégie, je dis assurément que non. Mais là, ça sera à vous de les apprendre, la profondeur d’awesomenauts se dévoile quand on commence à changer d’améliorations en cours de partie en fonction de ce que l’on connait des nauts adverses mais aussi quand on commence à réellement mettre au point de stratégies d’équipe.

Conclusion

Awesomenauts dispose d’un univers atypique et très sympa qui donne vraiment envie de jouer, il a réussi à apporter une autre vision du MOBA (qui me corresponds bien plus). Si les MOBA vous ont toujours rebutés par leurs coté élitiste, ou la performance prends le dessus sur le fun je vous conseille Awesomenauts. Le jeu n’est pas exempt de courbe de progression et demande réellement du skill comme les autres jeux du genre alors pas d’inquiétude pour ceux qui ont une première impression d’un jeu simpliste, il est bien plus que cela. Des parties rapides et amusantes vous attendent pour un prix maintenant dérisoire, alors n’hésitez plus et tentez l’aventure la plus awesome de la galaxie!

Points Positifs:

  • Des personnages au gameplay bien différent.
  • Level-design efficace et changeant le gameplay.
  • Bande-son et univers graphique au poil!

Points Négatifs:

  • Faible nombre de maps et de Nauts.
  • Matchmaking pas très efficace.
  • les défauts inhérents au genre du MOBA.